Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Dec

Populaire (de R. Roinsard)

Publié par Romain Duchez  - Catégories :  #Critiques Archives


J'imagine la tête du producteur, le jour où le réalisateur est venu lui vendre le film. "Bon alors, ça se passe dans les années 50. C'est l'histoire d'une championne de vitesse dactylographique qui tombe amoureuse d'un assureur. Y'a pas de cul, pas de sein, pas d'explosion, pas de vulgarité. Juste une love story à l'ancienne". Beaucoup de financeurs auraient jeté le script à la poubelle. Pas Xavier Amblard (déjà producteur de Polisse et Le concert... un mec au nez creux donc!). Bien lui en a pris. C'est vrai qu'au début du film, on est un peu dérouté. Une histoire cousue de fil blanc, une mise en scène très théâtrale, des personnages caricaturaux... ce film est aux antipodes des œuvres à la mode, tournées caméra à l'épaule, où les personnages disent "fuck" toutes les deux phrases. Et pourtant, le charme opère. L'image est belle, avec le grain désuet de cette époque où les papiers peints étaient un peu trop chargés en motifs. Le genre de film qui met un peu de rose sur nos bleus à l'âme. L'hommage aux comédies romantiques américaines des années 50 est clairement assumé ; ce n'est pas un hasard si l'héroïne accroche une photo d'Audrey Hepburn sur le mur de sa chambre (alors qu'elle aurait pu choisir Gloria Lasso par exemple, autre star de l'époque...). Tous les personnages sont séduisants, surtout la jolie Déborah François à la candeur désarmante et au sourire ravageur. A l'inverse, Nicolas Bedos excelle dans son personnage de fils à papa insupportable (un rôle de composition?). Populaire mériterait d'être un succès populaire.
EN BREF : passer l'amour à la machine à écrire... ça fait du bien!
Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog de Romain Duchez