Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 Aug

Crime d'amour

Publié par Romain Duchez  - Catégories :  #Critiques Archives

Monsieur Corneau,

je viens d'apprendre avec tristesse votre décès, "des suites d'une longue maladie" selon la formule consacrée. Avant que vous ne montiez définitivement au ciel, je voulais vous faire part de mes impressions concernant votre dernier film, Crime d'amour. Même dans l'au-delà, vous n'échapperez pas à la critique ; le monde du cinéma est si dur.

Une fois de plus, vous avez choisi le polar comme mode d'expression. Au coeur de votre histoire : la confrontation entre une chef d'entreprise sans scrupules et une jeune business woman débutante. Kristin Scott Thomas VS Ludivine Sagnier. Que les esprits salaces se calment, il ne s'agit pas d'un combat dans la boue, mais d'une guerre psychologique entre deux femmes prêtes à tout pour réussir.

J'ai apprécié le côté épuré de votre réalisation. Aucune scène d'action, beaucoup de gros plans sur les visages. Le noir et le blanc s'opposent constamment, comme si le monde des multinationales ne savait accepter les nuances. Crime d'amour est construit comme un jeu d'échec mortel, duquel on ne peut ressortir indemne et innocent.

Le problème, c'est que votre film est inégal. Vous ne tenez pas la distance (je me permets d'être un peu dur avec vous, vous ne risquez pas d'être vexé là où vous êtes désormais). Si la première partie est exceptionnelle de tension, la deuxième moitié du film pêche par trop de convenances. Aviez-vous vraiment besoin d'inclure des scènes de flashback en noir&blanc ? Le procédé est usé et indigne de vous.

Mais surtout, ce que je vous reproche, c'est d'avoir engagé Ludivine Sagnier. Malgré son talent et son expérience, la belle blonde est trop lisse pour incarner un rôle aussi complexe. Ça minaude, ça surjoue, ça se trémousse. Au final, la princesse Ludivine est éclipsée par la reine Kristin, qui livre ici une performance rare, tout en beauté et en perfidie. Visiblement, vos deux comédiennes ne vous ont pas inspiré de la même manière.

Même si vous nous quittez sur ce film imparfait, sachez, Monsieur Corneau, que vous allez manquer au cinéma français. Je n'oublie pas que l'on vous doit Le Cousin, bien installé au coeur de ma dvdthèque. Très sincèrement, je vous salue.

EN BREF : un polar avec un début chiadé et une fin bâclée

Commenter cet article

Marie 02/09/2010 13:42


Je note : lorsque la lâcheté se cache derrière une figure littéraire, elle devient noble.


Romain Duchez 02/09/2010 16:26



Tu aurais préféré que j'encense le film, juste parce que le réalisateur est mort ?! Je te croyais beaucoup moins politiquement correct ;)



Marie 02/09/2010 08:43


Donc en fait M. Duchez, ça ne vous dérange pas d’aller cracher sur des tombes, même lorsque les cendres sont encore chaudes. Je suis sûre que vous êtes aussi le genre de personnes à dérober le sac
des petites vieilles? J’espère que M. Hortefeux vous remettra dans le droit chemin. "Duchez", c’est pas un peu Roumain comme origine ça, ROMain?


Romain Duchez 02/09/2010 11:53



Pour votre gouverne chère Marie... écrire à un défunt est une figure littéraire, on appelle cela un tombeau !! (et c'est une amie prof de lettres qui me l'a dit!)



Elvira 31/08/2010 10:07


Tout à fait d'accord !! La deuxième moitié est plombante ! J'aime beaucoup Ludivine Sagnier, mais je trouve que dans ce film elle n'a pas le charisme, ou les épaules, d'assurer toute la 2e moitié
du film toute seule. J'avais l'impression que Corneau s'essayait au film à l'américaine, avec une actrice qui porte le film avec un personnage compliqué et en plus en prison, bien sûr, sauf que ici
ça ne le faisait pas...
J'ai été bien accrochée par la 1e moitié, même si je trouve un peu faux le traitement manichéen des personnages, Kristin est beaucoup trop méchante pour être vraie !


Romain Duchez 31/08/2010 14:17



A la place de Ludivine Sagnier, j'aurais bien vu Mélanie Laurent ou Rachida Brakni. Quant à Kristin, oui elle est trop méchante pour être vraie, mais c'est ce qui rend son personnage
intéressante, surtout qu'elle parvient quand même à être crédible !! (j'espère qu'elle sera nommée aux Cesars pour ce rôle)



Archives

À propos

Le blog de Romain Duchez