Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Feb

Cesars 2010 : un prophète, une diva et les autres

Publié par Romain Duchez  - Catégories :  #Evénements

Valérie Lemercier ET Gad Elmaleh. Avec deux comiques, on espérait que la cérémonie des Cesars serait deux fois plus dynamique, deux fois moins ennuyeuse. Raté ! Les lauréats du Cesar de la Meilleure Adaptation (Mademoiselle Chambon), avec 10 minutes de remerciements au moins (!??!!!), commencent d'achever le téléspectateur dès 21h30. Le coup de grâce sera donné, quelques minutes plus tard, par Jeanne Balibar venue couiner et grogner pour annoncer le Cesar de la Meilleure Musique...

Malgré tout, quelques vannes bien senties évitent de sombrer dans la torpeur. "Fais attention, l'ours avec le sac Chanel a fait caca dans les coulisses !", lance une Valérie Lemercier visiblement consciente que cette soirée tourne au n'importe quoi. La même Valérie Lemercier, en début de soirée : "une Laura Smet en pleine forme, vous avec déjà vu ça ??". La salle n'ose pas rire. Et pourtant, c'était la meilleure vanne de la soirée, Laura Smet débarquant derrière pour remettre un Cesar. Sans oublier le tacle aux acteurs français qui jouent dans les pubs LCL... très drôle ! Pierre Arditi et Catherine Jacob apprécieront !

Côté palmarès, Un prophète rafle tout. Neuf Cesars au total pour 13 nominations. Jacques Audiard en est presque gêné à la fin. Il n'y a pas de quoi. Pour une fois qu'un cinéaste de génie est récompensé de son vivant... Tahar Rahim, non content d'être le Meilleur Espoir masculin, est sacré Meilleur Acteur. Sa performance dans Un prophète est certes exceptionnelle, mais Vincent Lindon aurait mérité le prix pour Welcome tant il s'est impliqué pour le rôle et le film (en plein débat sur l'immigration, face à Eric Besson). Et puis, cela aurait permis à Welcome de repartir avec un trophée important. Philippe Lioret fait des films magnifiques, sans jamais être récompensé aux Cesars.

Que dire d'Isabelle Adjani ? Cinquième Cesar de la Meilleure Actrice, pour La Journée de la Jupe. Historique. Une récompense méritée, même si la reine Margot se la joue diva : et vas-y que je mets deux heures à me lever de mon siège ; et vas-y que je manque de tomber dans l'escalier ; et vas-y que je pleure à chaudes larmes dans les bras d'un Depardieu graveleux et titubant. Le discours d'Adjani est long (en accord avec la soirée...), mais plutôt que de parler d'elle, elle transforme ses mercis en tribune pour La Journée de la Jupe. Un "petit film dont personne ne voulait", que seule Arte a eu le courage de produire. Joli tacle lancé aux nombreux producteurs frileux assis dans la salle et engoncés dans leurs beaux costumes de marque.


Parmi les quelques trophées que le Prophète a bien voulu laisser, on retiendra le Cesar du Meilleur Second Rôle décerné à Emmanuelle Devos pour A l'Origine (seul et unique trophée pour le film). Et Les Beaux Gosses, Meilleur Premier Film. L'Académie des Cesars essaie sans doute de montrer qu'elle n'est pas si élitiste... Enfin Mélanie Thierry (très sobre et émouvante) est considérée comme le Meilleur Espoir Féminin avec Le Dernier pour la route. Fort heureusement pour elle, tout le monde semble avoir oublié qu'elle a démarré sa carrière en 1999 dans Quasimodo d'El Paris de Patrick Timsit !

La cérémonie résumée en quelques minutes, sur le site de Canal Plus

Commenter cet article

Nino Poulain 28/02/2010 11:42


Snif...snif...Mon film n°1 de 2009 est reparti bredouille! Welcome, un film poignant et simple s'est fait écraser par "Un prophete", grosse machine cannoise qui m'a laissé un peu froid lors de sa
projection. Je suis sur que le film d'Audiard n'aurait pas été montré à Cannes, le résultat aurait été complétement différent.

Isabelle, chère Isabelle...vous étiez dans votre Caricature...on aurait dit que vous imitiez Florence Forestie vous jouant.
En tout cas, malgré mes protestations, j'ai été plutot bon dans mes pronostics sur les prix.
Bonnes séances 2010...il y a de tres bons films en ce moment!! courez-y.
Nino.
PS: ils ont osé attaqué Juliette Binoche, mais c'etait drole ;-)


Romain Duchez 28/02/2010 11:53


Pour Philippe Lioret, le gros "scandale" était surtout en 2007 où Je vais bien ne t'en fais pas s'était fait écrasé par Lady Chaterlay !!! Welcome aurait mérité le Cesar du Meilleur Acteur, voir
celui du Meilleur Réalisateur (on aurait laissé le Scénario et le Meilleur Film à Un Prophète pour l'équité).

"Isabelle qui imite Foresti"... bien trouvé... j'adore !! C'"est vrai que ce numéro de Diva était très drôle. Mais bon, La Journée de la jupe quand même !!! Pas sûr que toutes les actrices auraient
accepté de jouer ce rôle...


Millanvoye 28/02/2010 11:28


D'accord avec ton résumé commenté de cette soirée pénible...


Valérie 28/02/2010 11:17


Merci beaucoup pour ce résumé de la soirée ! De cette manière je suis moins gênée de ne pas l'avoir regardée, et me rend finalement compte que je n'ai rien loupé. (Sauf les films primés. Oups !)


Archives

À propos

Le blog de Romain Duchez