Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 May

Animal Kingdom

Publié par Romain Duchez  - Catégories :  #Critiques Archives

Animal Kingdom, c'est un peu l'antithèse de "Notre belle famille". Ici, tout le monde il est faux, tout le monde il est pourri. Chez les Cody, on est mafieux de mère en fils et, comme dans la jungle, chacun son rôle. La génitrice du clan est une sorte de louve blonde, capable de tuer pour protéger ses petits. Il y a également l'enfant rebelle, repris de justice multirécidiviste et menaçant, qui s'apparente à un caïman tapi dans l'ombre de la prison. Et puis Joshua arrive, jeune cousin candide, véritable faon voué à s'endurcir pour survivre. Le réalisateur australien David Michôd file sa métaphore du monde animal, nous prouvant à sa manière que l'homme reste un loup pour l'homme, d'autant plus s'il appartient à une meute. Le film est fort, porté par des acteurs habités et convaincants comme Jacki Weaver en mère omnipotente complètement flippante (on n'a pas du tout envie d'aller manger chez elle le dimanche midi!). Sur la forme, Animal Kingdom est une œuvre stylisée, dans laquelle David Michôd utilise savamment les ralentis. Pas de chichi, pas de mouvement de caméra inutile, pas de décadrage ou de dézoom juste pour faire intello. Et chose rare dans le cinéma moderne, le récit est linéaire, compréhensible, sans flash-back ni autre ellipse. En enlevant le superflu, David Michôd nous montre l'essentiel.

EN BREF : un film qui a du chien


 
Commenter cet article

dasola 06/07/2011 18:15


Bonsoir, film marquant par l'interprétation de la mère, effrayante derrière son sourire. En revanche, je me demande ce qu'a voulu nous raconter le réalisateur. Bonne soirée.


Archives

À propos

Le blog de Romain Duchez