Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Jun

Adieu Berthe ou l'enterrement de mémé

Publié par Romain Duchez  - Catégories :  #Critiques Archives

Loin de moi l'envie de passer pour un bourreau, et pourtant, ma critique ressemblera plus à un cahier de (con)doléances qu'à un éloge funèbre. En résumé, c'est l'histoire d'un quadragénaire paumé, incapable de choisir entre sa femme et sa maîtresse, qui se retrouve obligé de gérer les funérailles de mamie. Jusque-là, on a envie de dire "Mortel !". Avec l'hilarante Valérie Lemercier en plus. Malheureusement, la tuerie attendue se transforme vite en massacre zygomatique (j'y vais un peu fort là, c'est pour le jeu de mot). Bruno Podalydès a décidé de jouer sur les décalages. Les parents se comportent comme des ados, à se moquer des morts au lieu de les respecter et à faire des scènes de ménage en plein cimetière (j'avoue que voir Denis Podalydès se faire traiter de "petite bite" entre deux pierres tombales, c'est à mourir de rire !). On s'esclaffe, c'est indéniable. Mais cette comédie grinçante manque mortellement de rythme. Certaines scènes sont poussives, un peu trop verbeuses, comme si le scénariste cherchait la formule, juste pour la formule. A tellement vouloir être décalé, le film se retrouve par moment à côté de la plaque (mortuaire, of course !). Je dois dire que le coup du mulot espiègle qui finit écrasé sous le postérieur du héros n'a pas provoqué chez moi une grande hilarité. Pas convaincu non plus par les personnages secondaires comme la femme cocue (Isabelle Candelier) tellement transparente qu'elle est sans cesse filmée derrière les tiroirs de sa pharmacie, ou comme l'entrepreneur de pompes funèbres (Michel Vuillermoz) trop fade pour être drôle. Podalydès et Lemercier sont paradisiaques, mais ça ne suffit pas à éviter l'enfer. Quitte à rire des morts, je préfère mater un épisode de Six feet under.

EN BREF : adieu Bruno ou l'enterrement de ciné


 
Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog de Romain Duchez