Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 Feb

Jackie ✔

Publié par Romain Duchez  - Catégories :  #Critiques 2017

Jackie ✔

DRAME / De Pablo Larrain (USA). Avec Nathalie Portman.

 

LE RÉSUMÉ / Quelques jours dans la vie d'une première dame. Elle ne s'appelle pas Bernadette bien qu'elle aime les sacs à main. Elle ne s'appelle pas Carla bien qu'elle apprécie la musique de chambre. Elle ne s'appelle pas Michelle bien qu'elle donne un coup de jeune à la Maison Blanche. Son nom, c'est Jackie. Ses particularités : porte à merveille les tailleurs haute-couture, fume des cigarettes avec classe, a vu de près le cerveau de son mari.

Son mari s'est fait fusiller sous ses yeux, et sous les yeux de millions de spectateurs. Vêtue d'un tailleur rose maculé du sang de son époux assassiné, elle a su rester digne dans la douleur. Jackie Kennedy aurait pu être l'héroïne d'une tragédie grecque. Malheureusement, elle est ici le personnage principal d'un film sans intérêt. Ce long-métrage n'est pas à la hauteur de la grande dame que fut Jackie Kennedy.

 

L'histoire, on la connaît. JFK à l'arrière d'une voiture décapotable à Dallas, un univers impitoyable qui ne redoute que la mort. Des coups de feu, la silhouette qui s'écroule et la foule qui hurle. Le réalisateur s'intéresse aux jours d'après, à travers le prisme de Madame Kennedy ; mais que nous montre-t-il finalement ? Une veuve en pleurs, qui s'interroge davantage sur les photos des funérailles que sur l'identité du tueur de son mari. Une femme qui passe son temps à marcher dans les couloirs de la Maison Blanche. (Bernard de la Villardière sors de ce corps !) Et... voilà voilà... donc euh... vous reprendrez bien un peu de cervelle ?

Crédit photos : © Bac Films

Crédit photos : © Bac Films

Ce film nous laisse en surface, sans parvenir à transpercer le mystère de Jackie. Quand on utilise un fait d'histoire si connu, autant s'assurer que l'on a des choses nouvelles à raconter. A contrario, mieux vaut s'abstenir. Le point culminant du film, c'est le gros plan sur le crâne explosé de JFK. Tout ça pour ça ?! Tout ça pour un instant gore de voyeurisme ?! Comme si la seule chose qui nous intéressait, à propos de JFK, c'était de voir les morceaux de sa cervelle sur la carrosserie de la voiture. S'ajoute à cela une mise en scène soporifique, plombée par des musiques tellement répétitives qu'elles en deviennent insupportables. A se tirer une balle !

 

Le seul atout du film, c'est l'interprétation de Nathalie Portman. Elle reprend à la perfection l'intonation et la démarche si particulières de l'ancienne première dame. Le mimétisme est frappant, surtout dans les scènes en noir et blanc où l'on ne distingue plus vraiment Nathalie de Jackie ni Jackie de Nathalie. Cela valait bien une nomination pour l'Oscar de la meilleure actrice mais cela ne suffit pas à sauver un film ennuyeux.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog de Romain Duchez