Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Apr

Quand on a 17 ans ✔✔✔

Publié par Romain Duchez  - Catégories :  #Critiques 2016

Quand on a 17 ans ✔✔✔

DRAME / De André Téchiné (France). Avec Sandrine Kiberlain.

LE PITCH / Ah les joies de l'adolescence. Prendre le bus aux aurores pour aller au lycée. Les cours qui se suivent à un rythme effréné, la philo, les maths, l'EPS, les sciences... Et les bagarres puériles. Damien a un ennemi en classe : Tom. Pas de bol, la mère de Damien décide d'héberger Tom quelque temps. La promiscuité entre les deux jeunes va les faire s'interroger. Pourquoi ont-il autant envie de se taper dessus ? La haine serait-elle la manifestation d'autre chose de plus enfoui ?

Quand on a 17 ans, on passe son temps à poster des vidéos LOL sur Snapchat tout en regardant Les anges de la téléréalité, non ? Eh bien pas toujours. Quand on a 17 ans, on étudie, on fait du sport, on se prend la tête pour des broutilles. On est surtout entre deux âges : plus tout à fait un enfant, pas encore vraiment un adulte. C'est ce moment charnière de la vie qu'André Téchiné parvient à capter très joliment. Et pourtant, le Dédé, derrière sa caméra, il vient quand même de souffler ses 73 printemps. Il la connaît bien la jeunesse, mon vieux.

Sans vouloir trop en dire sur l'intrigue (car il faut aller voir ce film et se laisser emporter par l'histoire), on peut résumer la relation entre les deux jeunes comme une histoire de pulsion-répulsion. L'attraction peut parfois nous conduire à agir bizarrement. Qui aime bien châtie bien ! (euh, là c'est pas une expression qu'on dit quand on a 17 ans, je l'admets). Derrière un coup de boule, il peut parfois y avoir une symbolique contraire. Si ça se trouve, Zidane est un grand pote de Materazzi en privé !

Crédits photos : © Roger Arpajou / Wilb Bunch Distribution

Crédits photos : © Roger Arpajou / Wilb Bunch Distribution

La crédibilité du film repose sur la performance des deux jeunes acteurs. Inconnus jusqu'alors du grand public, ils crèvent l'écran. D'une fraîcheur, d'une sensibilité, d'un charisme... Etonnant pour des novices. En même temps, ils étaient entre de bonnes mains : il y a longtemps que Téchiné n'est plus un bleu dans la direction d'acteur. Sandrine Kiberlain, elle aussi, est formidable en femme médecin forte et fragile (rien à voir avec Docteur Queen). Son humanité resplendit. Un rayon de soleil qui réchauffe à elle seule les pentes pyrénéennes enneigées.

Ce film est comme une randonnée en montagne : un chemin sinueux, des grands espaces, des rencontres intéressantes avec à l'arrivée un grand bol d'air frais. On ressort léger, avec le sentiment d'avoir vécu un bonheur simple et revigorant. Des beaux personnages qui nous font du bien. J'ai trop kiffé ! C'est bien ce qu'on dit quand on a 17 ans ?

Commenter cet article

Delphine 03/10/2016 09:29

Salut ! J’ai particulièrement adoré ce film, car il est vraiment émouvant. Les deux personnages principaux sont au top et la mise en scène est superbe. André Téchiné a fait du bon travail.

Delphine 07/10/2016 07:17

Effectivement, André Téchiné est un très bon réalisateur et j’ai bien ses films, comme Loin et Ma saison préférée.

Romain Duchez 03/10/2016 12:07

C'est un très beau film en effet. André Téchiné est un grand réalisateur !

Archives

À propos

Le blog de Romain Duchez